Vivre d’amour et d’eau fraiche ne serait pas possible

Vous connaissez cette célèbre expression « vivre d’amour et d’eau fraiche ». Elle est souvent utilisée lorsque l’on dit d’une personne qu’elle n’a besoin de si peu pour être heureuse. Dans cet article on ne cherche pas à savoir si biologiquement parlant il est possible de vivre que d’amour et d’eau fraiche. Ce que l’on veut montrer, c’est que si l’eau est au cœur de cette expression, ce n’est pas par hasard.

Il y a 70% d’eau sur terre et autant dans le corps humain

C’est vrai que l’eau recouvre 70% de la terre, mais malheureusement c’est majoritairement une eau salée (97.5% contre 2.5% d’eau douce). Cela signifie que l’ensemble des lacs, rivières, glaciers et même des nappes phréatiques contiennent de l’eau non salée. C’est très peu et vous savez que l’eau de mer ne peut être consommée sans traitement de dessalage. Donc voila où nous en sommes, nous ne pouvons pas vivre d’amour et d’eau fraiche. Ce n’est pas tout le monde en fait qui pourrait vivre que d’amour et d’eau fraiche !

pourcentage eau douce eau salée

Gaspiller de l’eau n’est plus tolérable !

C’est un cri non pas de colère, mais du cœur qui est représenté dans nos mots, ou nos maux. Bien sûr que l’on ne peut plus gaspiller de l’eau comme si cette ressource était inépuisable. Elle ne l’est pas, d’ailleurs elle se réduit chaque jour, chaque année. Les glaciers qui tombent dans l’océan viennent réduire le pourcentage d’eau douce. Vivre d’amour oui, d’eau fraiche non, cela devient un luxe, c’est d’ailleurs le cas dans certaines communes françaises. Alors êtes-vous d’accord pour vous remettre en cause et  stopper le gaspillage de l’eau chez vous, dans votre entreprise aussi ? Ce n’est pas si difficile que cela, il vaut d’ailleurs mieux s’y mettre de façon naturelle plutôt que d’y être contraint. Car oui si l’on ne se sensibilise pas à ce fléau, c’en est un, alors demain nous ne pourrons plus vivre d’amour et d’eau fraiche !